Les jolies colonies de marmottes… | Les jolies colonies de marmottes… – Point Sublime Auvergne

Point Sublime Auvergne

Quelques coins de nature en Auvergne

Vous êtes ici : > Les jolies colonies de marmottes…

Les jolies colonies de marmottes…

Une implantation étalée dans le temps :
En France, l’aire de répartition naturelle de la marmotte des Alpes se limite à la partie montagneuse des départements alpins, le plus souvent au-dessus de 1000 m d’altitude. (Source : Parc National des Ecrins)

Des introductions ont été réalisées dans le Cantal :

  • en 1964, une dizaine ont été implantées sur la Commune de Laveissière.
  • au printemps 1989, plus de cent marmottes ont été implantées dans notre département par la Fédération départementale des chasseurs du Cantal, plus près du Puy Mary.

Le territoire des marmottesLes sites retenus comportent les éléments nécessaires à une bonne installation des marmottes : des éboulis pour s’abriter, des zones herbeuses pour se nourrir et des reliefs pour bâtir un terrier.


Rongeur très sociable, la marmotte vit en petites colonies. Grâce à son champ de vision de 300°, la marmotte est très vigilante. Dès qu’un danger est pressenti, la colonie est avertie par un sifflement audible à un kilomètre.

Ces mammifères se nourrissent essentiellement d’herbe, d’écorce, de baies ou de racines. A l’occasion, elles ne dédaignent pas quelques insectes ou larves.

La marmotte hiberne tout l'hiver dans un terrier tapissé de foin.
Ses réserves de graisses, constituées durant tout l'été, lui permettent de résister à la saison froide.
Marmotte gardienne de la colonie

Touche pas à nos marmottes !

L’implantation des marmottes semble être un succès. Cependant, certains terriers sont accessibles facilement depuis la route ou les sentiers de randonnées.
Les petits mammifères voient alors chaque jour passer des mammifères beaucoup plus grands mais surtout beaucoup moins intelligents qu’eux.  Ces derniers s’approchent sans vergogne des terriers, bousculent des cailloux, piétinent, crient leur bonheur d’être en immersion dans un pays où la vie à l’état sauvage est encore possible. (Parfois aussi se croient-ils obligés de répondre par des insultes aux observations que leur font, du bord de la route, des personnes bien plus responsables et respectueuses de la nature)
2 chiens au milieu des marmottes

Des promeneurs et 2 chiens dans le territoire des marmottes.

Des randonneurs dans le territoire des marmottes

2 randonneurs essaient de s'approcher des terriers.

Les marmottes joueuses

Déranger ces marmottes, bouleverse complètement leur équilibre et les empêche de se nourrir comme elles le devraient pendant la période estivale.
La fabrication de graisse nécessaire à leur survie l'hiver peut-être compromise.
Le stress subi et répété compromet également leur processus de reproduction.

Prévention



Des panneaux ont été mis en place par le Syndicat Mixte du Puy Mary.
Ils alertent les promeneurs sur les risques que les passages et affûts trop rapprochés de la colonie font courir aux marmottes.

Au vu des comportements irresponsables trop souvent constatés, on ne peut que déplorer l'imbécillité et la suffisance de certains individus.
Ces derniers seraient bien inspirés en évitant de venir polluer nos territoires et ceux de nos marmottes.


Les photos de cette page sont de Gérard LAUDE
Respectez nos marmottes !